On espère évidemment que vous l’avez fait depuis longtemps, mais pour les retardataires, ou ceux pas vraiment persuadés de leur installation, petit cours de rattrapage.

Où placer votre détecteur ?
On le sait, le rôle évident d’un détecteur de fumée, est de vous avertir ou encore de vous réveiller (très agréablement !) avant que l’incendie ne vous empêche de fuir. Ainsi, par conclusion, l’idéal est de placer son ou ses détecteurs dans les couloirs menant aux chambres, ou encore en haut de vos escaliers afin de capter la fumée qui se dirige directement vers les plafonds. Il est donc indispensable que dans un logement se composant de plusieurs étages, qu’un détecteur soit attribué à chaque palier. Il faut toujours garder en tête que si un feu prend au rez-de-chaussée de votre logement et que ce niveau ne dispose pas d’un détecteur, vous risquez de vous retrouver rapidement piégés par la fumée, ou pire, les flammes.
Dans certains cas particuliers, il est nécessaire pour votre sécurité d’ajouter un détecteur de fumée dans votre chambre. Par exemple, si vous fumez dans cette pièce, si vous possédez une couverture chauffante ou encore une cheminée fonctionnant la nuit, ou tout autre chauffage d’appoint.

Bien utiliser votre détecteur ?
Afin d’éviter que votre détecteur se déclenche en permanence et sans véritable raison, certains endroits de votre logement sont à éviter. Tout d’abord, éviter de placer votre détecteur proche de la cuisine ou encore de la salle de bain, à  cause des vapeurs grasses et d’eau. Ensuite, cela peut paraitre évident, mais on pense rarement à ne pas placer son détecteur à proximité d’une chaudière, d’une cheminée, ou encore d’une bouche d’aération. Et enfin, éviter la proximité avec un néon, qui pourrait avoir un bruit parasite pour votre détecteur.

Pour conclure, un détecteur se place au plafond, centré, proche des chambres et sur chacun des niveaux de votre logement. En espérant que vous êtes déjà en train d’appliquer nos conseils !