Définir la « levée de doute »
Que tous ceux qui disposent d’un système de télésurveillance tout en sachant exactement comment fonctionne la levée de doute lèvent la main. Personne ? Pour être sure d’être bien informé, vous trouverez ici un petit récapitulatif de ce qu’il faut savoir sur la levée de doute en télésurveillance.

Soyons théorique dans un premier temps, la levée de doute est un procédé utilisé par les télésurveilleurs, comme le centre de sécurité TELES. Ce procédé consiste à mettre en place et valider un ensemble de vérifications pouvant laisser penser à un crime ou un flagrant délit. Evidemment, cette levée de doute est obligatoire pour l’intervention des services de police et de gendarmerie. De plus, cette levée de doute est nécessaire en raison de la sensibilité très élevée des détecteurs utilisés pour les systèmes d’alarme, ce qui engendre ainsi de nombreux déclenchements intempestifs.
Pour plus d’informations détaillées concernant la circulaire sur la procédure de la levée de doute des télésurveilleurs, c’est par ICI

La levée de doute vidéo, une sécurité optimale
Dans un marché, où l’installation de système de vidéosurveillance se multiplie de plus en plus, les opérateurs de télésurveillance se retrouvent avec la possibilité d’utiliser les caméras à distance. Ce phénomène, de plus en plus développé, offre une sécurité supplémentaire concernant la levée de doute. En effet, afin de traiter les alarmes, le travail du télésurveilleur sera aussi d’examiner et d’exploiter les informations qu’il aura obtenues par le biais des caméras de surveillance installées. De plus, de nombreux avantages de la levée de doute par vidéo peuvent être observés comme la preuve de la situation, constatée immédiatement en enregistrée, et donc la constitution de preuves pour la justice et l’assurance.N’oublions pas que cette fonctionnalité vient ainsi en complément d’une prestation de télésurveillance et que l’un sans l’autre, ils ne répondent pas aux mêmes besoins en sécurité.